Le grand pari

Le monde dans lequel les colons britanniques évoluent est dirigé par des rois, des aristocrates et des gentilshommes fortunés. Au cours de l’année 1776, les Américains décident de changer ce monde. Ils créent un nouveau type de gouvernement basé uniquement sur « le peuple ». Qui, cependant, fait vraiment partie du « peuple » et quelles sont les modalités de fonctionnement de ce gouvernement ? Les Américains débattent de ces questions depuis la révolution.

La révolution

La révolution

En 1765, les colons déclarent être fidèles au roi George III et se disent fiers d’être Britanniques. Comment cette situation a-t-elle changé ? Tout commence par des désaccords sur certaines politiques britanniques qui se transforment rapidement en conflits plus sérieux sur la forme de gouvernement. Ni le roi ni le parlement ne semblent écouter les griefs coloniaux.

Le massacre de King Street

L’occupation militaire de Boston est la source de disputes amères entre les soldats et les civils. Cinq colons sont tués lorsque les soldats britanniques tirent sur la foule. L’orfèvre Paul Revere, un patriote fervent, crée des imprimés de l’évènement pour attiser encore plus l’indignation publique. Cette copie de la plaque de Revere date de 1832.

 

Le grand pari

Les griefs des colons contre l’autorité britannique les poussent à s’organiser et à s’unir dans l’ensemble des colonies. Cette organisation noue rapidement des liens avec d’autres groupes qui partagent les mêmes idées et font preuve d’une même détermination. En 1776, leur expérience commune de résistance aboutit à l’apparition d’une nouvelle identité politique.

Seau à incendie

Les comités locaux, les conventions nationales et les congrès ont joué un rôle central à l’organisation du mouvement patriote. Le mouvement s’appuie sur les idées et les pratiques de participation commune apprises dans les groupes locaux comme les brigades de pompiers. Ce seau en cuir appartient à Samuel Allyne Otis, un marchand et patriote de la ville de Barnstable dans le Massachusetts. La devise en latin sur le seau signifie « Amitié dans les moments de détresse ».


Poursuivez votre visite avec les deux vitrines sur votre droite.