Les rouages de la démocratie

Les institutions et les activités informelles, qui ne sont pas définies par la constitution, contribuent à concrétiser le système politique participatif de l’Amérique. Les partis, tant au niveau des États que national, les conventions de nomination et de ratification, et les campagnes intenses et sophistiquées constituent des exemples des processus informels adoptés par les Américains qui expriment et articulent les idées mentionnées dans la constitution.

Les premiers objets exposés commémorent l’investiture de George Washington en tant que premier président en 1789. Les boutons de vêtement, les boîtes de couture et les articles de vaisselle commémoratifs ont laissé la place à de nouveaux supports publicitaires de campagne, tels que des badges, des boutons et des rubans, conçus pour encourager l’activisme et l’engagement. Au milieu du 20e siècle, les badges, les boutons et les rubans sont graduellement remplacés par des investissements dans des publicités à la radio et à la télévision, ainsi que dans des sondages d’intention de vote.

La démocratie de la Frontière

La démocratie de la Frontière

L’élargissement du droit de vote des hommes blancs au cours des années 1830 entraîne l’apparition d’une stratégie de représentation de la politique faite de hachettes, de haches et de cabanes en rondins en guise de symboles émotionnels que tout le monde peut comprendre. L’utilisation exclusive de tels symboles masque les positions difficiles et controversées des candidats et des partisans rivaux qui, de façon implicite, adoptent tous les valeurs rugueuses de la Frontière américaine.

Hachette de cérémonie de Davy Crockett, 1835

L’utilisation de la hache en tant que symbole politique date de l’époque de Davy Crockett (1786–1836), membre du Congrès. En 1835, l’association des jeunes whig de Philadelphie présente cette hachette de cérémonie en argent, acajou et ivoire. Sur un côté de la tête, le nom « Crockett » est gravé, et de l’autre côté est gravée sa devise, « Go Ahead » (Allez de l’avant).

Évolution de la démocratie

Évolution de la démocratie

Les campagnes politiques du 19e siècle reflètent des traditions populaires de commémoration et de célébration, comme les défilés du Jour de l'Indépendance, qui deviennent familières pour beaucoup d’Américains au début de l’instauration de la République. Des spectacles de masse dans le cadre des campagnes politiques sont mis en place pour montrer la force des partisans et pour mobiliser les électeurs indifférents et facilement distraits.

Flambeau, peinture blanche avec lettres en or « Hurrah for Lincoln » (Hourra pour Lincoln)

La campagne présidentielle d’Abraham Lincoln perfectionne la parade au flambeau nocturne en l’élevant au rang de divertissement à une échelle inédite, suscitant par ce biais l’intérêt des hommes, des femmes et des enfants. Une grande procession à New York le 3 octobre 1860 suscite la jalousie des démocrates de la ville et la panique parmi les défenseurs du Sud qui considèrent cette procession comme étant une provocation.