À propos de la conversion

Jamestown, Québec, Santa Fe: trois berceaux nord-américains

À propos de la conversion

Il serait peut-être faux de croire que les peuples autochtones ne faisaient qu’accepter ou rejeter les religions européennes. En fait, les peuples autochtones interprétèrent partout les enseignements du christianisme et les combinèrent à leurs propres croyances. Ils donnèrent de nouveaux sens aux cérémonies telles que le baptême et la communion, et à des figures comme Jésus et la Vierge Marie. Pour beaucoup d’entre eux, les croyances et les pratiques traditionnelles demeurèrent un élément majeur de la résistance et de leur identité.

Est-ce une croix chrétienne qui figure au centre de ce bol pueblo ?

Museum of Indian Arts and Culture, Laboratory of Anthropology, Museum of New Mexico, Department of Cultural Resources 

Peut-être que oui

En intégrant à leurs croyances celles des chrétiens, les peuples autochtones réalisaient souvent des objets combinant des symboles traditionnels, comme les marches des kivas (qui figurent sur le devant du bol), et des symboles chrétiens, telle la croix latine.
 

Peut-être que non

Les peuples autochtones, à travers toute l’Amérique du Nord, utilisaient des motifs cruciformes, et le symbole représenté par les lignes croisées, au centre du bol, est antérieur à la croix latine. Ces croix représentaient souvent les quatre points cardinaux — l’est, l’ouest, le sud et le nord — qui ont une signification spirituelle pour beaucoup de peuples autochtones. Les marches des kivas, sur le contour extérieur, pouvaient représenter des marches menant au centre de l’univers pueblo. La combinaison de ces deux symboles, ainsi que le matériau utilisé pour la fabrication du bol (l’argile), indiquent que celui-ci avait une signification spirituelle pour les enfants pueblos de l’argile-mère.