À propos des noms

Jamestown, Québec, Santa Fe: trois berceaux nord-américains

À propos des noms

Les noms des peuples et des lieux qui nous sont aujourd’hui familiers témoignent d’une histoire qui est avant tout celle d’une colonisation. Les Européens du XVIIe siècle ne vinrent pas en Amérique du Nord pour y apprendre les langues des Autochtones. Ils se croyaient en droit de dominer le continent et d’en renommer les lieux et les habitants.

Beaucoup de noms de lieux autochtones demeurèrent néanmoins. Minoritaires et dépendants des connaissances des peuples autochtones locaux, les Européens durent conserver beaucoup de noms existants. L’histoire récente révèle que les termes servant à désigner les groupes autochtones changent encore, au fur et à mesure que ces peuples regagnent le pouvoir de se nommer eux-mêmes.