La Famille Lynch : 1870-1890

Avec l’arrivée de l’industrialisation, Ipswich se transforme en ville manufacturière après la guerre de Sécession américaine. L’immigrante irlandaise, Catherine Lynch, et sa fille Mary louent ce côté de la maison après que le propriétaire l’a divisée en appartements. Comme d’autres immigrants récemment arrivés aux États-Unis, elles se créent une nouvelle vie tout en participant à l’émergence d’une main-d’œuvre industrielle et au renouveau économique local.

Travail à domicile

Travail à domicile

Le travail de Catherine Lynch, qui est veuve, consiste à faire la lessive d’autres personnes de chez elle. C’est un travail pénible qui génère une grande chaleur. Les étapes sont nombreuses, il faut :

  1. laisser tremper pendant la nuit ;
  2. frotter dans de l’eau mousseuse de lessive chaude ;
  3. bouillir les linges blancs et les cotons ;
  4. rincer ;
  5. rincer une nouvelle fois avec du produit d’azurage ;
  6. tremper dans de l’amidon et suspendre pour sécher ;
  7. le jour suivant : repasser.

Catherine doit porter environ 25 seaux d’eau pour chaque lessive. Pouvez-vous soulever ce seau de 2 gallons d’eau ? Il pèse 9,5 kg.

Les visiteurs dont la santé ne permet pas de soulever des objets lourds sont priés de sabstenir de soulever le seau.


Continuez votre visite sur le mur gauche dans le coin de la galerie.
 

Collants de coton, fabriqués dans les usines d’Ipswich, aux alentours de 1910

 

Nouvelle industrie, nouveaux Américains

Mary, la fille de Catherine, fait partie des milliers de travailleurs embauchés par les usines d’Ipswich pour fabriquer des collants en coton. Avec l’arrivée d’immigrants irlandais, canadiens, polonais et grecs qui sont embauchés dans les usines de la ville, la population d’Ipswich augmente de plus d’un tiers.


Pour continuer votre visite, retournez vers la maison, juste après l’abri (regardez par la porte pour voir ce qu’il y a à l’intérieur !).